REVARIS-DEV

ECRIVEZ-NOUS A info@revaris-dev.org
APPELEZ-NOUS MAINTENANT (+226) 60219898
DEMANDER UN STAGE

EDUCATION 3D/4D

EDUCATION 3D/4D

EDUCATION 3D/4D

Aujourd’hui ce n’est plus un secret pour personne sur le fait que le Burkina Faso ait mal à son système éducatif. D’années en années et de réforme en réforme, rien ne semble vraiment avancer dans le bon sens, au point où tout le monde se demande quel est le véritable problème. Silvère SALGA, un jeune chercheur indépendant burkinabé, s’est penché sur cette problématique comme bon nombre de ses devanciers. C’est lors d’une conférence de presse donnée à Ouagadougou le 28 octobre dernier, qu’il a mis au grand jour les résultats de ses recherches sur la réforme totale du système éducatif : l’éducation 3D et la pédagogie 4D. Un système qui selon lui est plus adapté à nos réalités burkinabé, plus productif, et donc plus performant.

A l’entame l’on croirait qu’il s’agit d’un système d’éducation purement basé sur les nouvelles technologies. Même si celles-ci sont une composante de ce système, elles n’en constituent pas le socle. Les 3D correspondent en effet à trois dimensions d’éducation dites modèle MAEL qui sont :

  • L’éducation Modulaire qui comprend de façon générale les cursus scolaires, la formation de base, et l’apprentissage de métier ;
  • L’éducation Assagissante basée sur l’école de la vie, la civilité, la citoyenneté, l’éco-citoyenneté, les interdits sociaux, les détours de la vie, etc.
  • L’éducation Elévatrice qui met l’accent sur les pulsions et les ambitions, le plan de vie, bref, la fabrication des leaders.

Les 4D quant à eux correspondent à la pédagogie ou la méthodologie qui sera employée pour l’application du système. Le chercheur fait comprendre que ces deux étant  intrinsèquement liés, il n’en demeure pas moins que la base de toute cette réforme repose sur le modèle MAEL. Ces 4D en question sont :

  • La pédagogie Créative entendu ici la stimulation de l’innovation chez les élèves ;
  • La pédagogie Transformatrice qui vise à transmuter les personnalités des apprenants ;
  • La pédagogie Intégrante avec ligne directrice la promotion de l’interdisciplinarité
  • Et la pédagogie Pragmatique qui va enseigner la culture du concret et de l’expérience.

En clair, le but de ce nouveau système éducatif est d’aller vers une école de « Castors » prêts à construire l’avenir plutôt que de rester dans un système copié et désuet de « Perroquets » prêts à réciter et formatés pour sortir chercher de l’emploi au lieu de chercher à en créer.

Toute fois qui dit enseignement dit aussi enseignants. La condition sine qua non  pour avoir de très bons résultats au bout de la chaîne est de former une nouvelle génération d’enseignants et d’instituteurs « 3 en 1 ». C’est-à-dire des instituteurs qui seront capables à la fois de forger la personnalité des élèves dès le bas âge, cela en conformité avec nos cultures et surtout de réveiller en ces enfants le désir de valoriser leurs talents et aptitudes en latence. En bref, un corps enseignant capable d’assurer les cours modulaires sur le modèle MAEL.

D’aucuns diront qu’il est très facile de prôner une telle réforme sans preuve de son efficacité. Et au jeune chercheur de rassurer l’opinion sur le sujet ; car étant lui-même coach en développement personnel et donnant des cours dans quelques écoles supérieures de formation professionnelle de la place, il a selon lui, eu l’occasion de tester ses résultats avant de les publier.

Le jeune chercheur « indépendant » -insiste-t-il sur ce fait- lance un appel aux autorités à qui cette réforme s’adresse de droit. Il les invite à faire preuve de pragmatisme, pragmatisme qui commencerait par faire l’effort d’accorder un minimum de crédit aux chercheurs nationaux, fusse-t’-ils indépendants. Car selon lui, le savoir, la claire voyance et l’innovation ne sont l’apanage d’aucun groupe de personnes prédéfini.

Pour rappel, monsieur Silvère SALGA est l’auteur de plus d’une vingtaine de travaux dont, La théorie de l’humanité « Transformante » ; La théorie de l’univers changeant ; Le Tensis Système ou Systèmede création d’une 2ème saison pluvieuse au Burkina Faso ; et Le Klymax Z-1000, une chambre froide solaire multifonction, dont le brevet a été déposé à l’OAPI en 2016. Il est aussi le fondateur et le directeur de recherche du Front Scientifique Continental.

A.L. Jordan MEDA